Making Evidence

11/06 > 30/07 2010
Vue de l'exposition
Vue de l'exposition
Vue de l'exposition
Vue de l'exposition
Vue de l'exposition
Vue de l'exposition
Vue de l'exposition
Vue de l'exposition
Vue de l'exposition
Vue de l'exposition




La JGM. Galerie est heureuse de présenter "Making Evidence", la première exposition personnelle en France de l'artiste mexicain Ricardo Rendon (1970).

"Making Evidence" présente une série d'oeuvres composée d'interventions dans l'espace de la galerie et de matériaux divers. Un store et des cloisons en Placoplatre perforés à la main, des structures faites de tiges de métal, des feutres industriels troués évoquant des formes organiques, sont quelques exemples de ces oeuvres qui apparaissent comme les témoignages de différents procédés de travail à l'intérieur de l'espace d'exposition, où l'art est présenté comme un fait et une preuve du procédé de création.


Réunissant différents matériaux et incluant des solutions formelles multiples, les oeuvres de Ricardo Rendon agissent comme un carnet de note complexe où les actions sont enregistrées, documentées et accumulées.


« Ses oeuvres sont un appendice de pratiques de construction ou de déconstruction qui énoncent le moment où les choses arrivent, des formes qui proposent l'action comme leitmotiv.» (David Miranda, 2007)


 « Ricardo Rendon propose une épopée qui prend d'assaut tout aussi bien les architectures que les objets. Son projet de travail établit un dialogue direct avec la plus-value provenant de la différence entre les salaires donnés aux travailleurs et la valeur générée par sa main-d'oeuvre au sein du système capitaliste. [...] Un récit que l'artiste établit laissant dans la plupart des cas le gaspillage de ses activités au sein de l'endroit d'intervention : balayé dans un coin, rassemblé à l'intérieur d'un bac transparent ou bien éparpillé autour du site de travail. Il propose donc un geste qui fait allusion à cette procédure, une commémoration de chaque moment destiné à la production de la plus-value.[...]» (Lourdes Morales, 2009)


Ricardo Rendon vit et travaille à Mexico City. Il a été largement exposé dans les galeries et musées de Mexico ainsi qu'à l'étranger, notamment à la Cisneros Fontanals Art Foundation (CIFO) de Miami, en Hollande au Stedelijk Museum, à la Maison Rouge de Paris, au Rufino Tamayo Museum de Mexico City et à l'ARCO de Madrid. On trouve ses oeuvres dans d'importantes collections d'art contemporain comme le Cisneros Fontanals Art Foundation CIFO de Miami, la Coleccion Jumex de Mexico City et la Fondation Daniel Langlois à Québec. Depuis 2005, il enseigne à la National School of Arts ENPEG, La Esmeralda.