Remember Me

15/03 > 28/04 2012
Vue de l'exposition
Vue de l'exposition
Vue de l'exposition
Vue de l'exposition
Vue de l'exposition




La JGM. Galerie a le plaisir d'annoncer la quatrième exposition personnelle de Rob Wynne à Paris.

Après ses études au Pratt Institute de Brooklyn dans les années 1970, Rob Wynne se lie d'amitié avec Ray Jonhson (grand promoteur du Mail art américain et fondateur de la New York Correspondance School). Outre la longue correspondance d'oeuvres postales qui s'en suivit, c'est l'utilisation de la matière textuelle qui devient alors le fil conducteur de la pratique de Rob Wynne. Depuis, Rob Wynne s'approprie librement des fragments de textes et d'images qu'il puise autant dans la littérature, l'opéra, le théâtre ou les arts visuels. En combinant ces références à différents matériaux et techniques traditionnelles (broderie, céramique) ou contemporaines (impression numérique), il crée un univers marqué autant par une nostalgie romantique que par un humour grinçant. Les oeuvres de Rob Wynne usent régulièrement du contraste entre une esthétique raffinée, attirante et des motifs plus durs et généralement repoussants (araignées, mouches, serpents ...)

L'exposition "Remember Me" présentée à la JGM. Galerie prend pour point de départ l'opéra d'Henry Purcell, Didon et Enée, et son livret adapté de la pièce The Enchanted Lovers (Les amants enchantés, 1678). Rob Wynne fait de ce conte d'amour et de mort un jeu évanescent, oscillant entre l'allégorie et le symbolisme. Maniant des matériaux aussi divers que le verre, le langage, la broderie ou l'imagerie numérique, il souligne le tragique de cette histoire, tout en modifiant la scène finale « When I Am Laid To Earth », la plainte de Didon « Remember me, but forget my fate... », pour en faire une métaphore de transcendance et de rédemption. Déployant  vortex, souffles et cornes de licornes, Wynne transforme le final obsédant de l'opéra en un commentaire, visuellement éblouissant, sur une évasion hors de la vie contemporaine.

Cette exposition est l'occasion de découvrir les travaux les plus récents de l'artiste et notamment un spectaculaire vortex réalisé avec plusieurs centaines d'éléments en verre. Le travail du verre coulé est devenu l'une des spécificités du travail de Rob Wynne et se trouve bien entendu au centre de cette exposition ou plusieurs textes en verre (glanés au fil des lectures et dans les replis du langage) côtoieront quelques oeuvres de la série Exhale. Comme un hommage à la bulle de savon de Chardin, cette série représente des émanations (d'oxygène, de gaz) dont l'éphémère mouvement ascensionnel reste figé par la matérialité de l'oeuvre. Quelques dessins brodés et quelques impressions sur toiles viendront compléter cet ensemble  qui offre une lecture cohérente du travail développé par l'artiste américain depuis une trentaine d'année.

Le travail de Rob Wynne a fait l'objet de plusieurs expositions monographiques en Europe et aux Etats-Unis. Ses oeuvres sont aujourd'hui dans de prestigieuses collections telles qu'au Museum of Modern Art et au Whitney Museum of Art à New York, au Philadelphia Museum of Art ou encore dans le Fonds régional d'art contemporain des pays de la Loire.