Lalanne

23/03 > 04/05 2013
Vue de l'exposition
Vue de l'exposition
Vue de l'exposition
Vue de l'exposition
Vue de l'exposition
Vue de l'exposition
Vue de l'exposition
Vue de l'exposition
Vue de l'exposition
Vue de l'exposition
Vue de l'exposition
Vue de l'exposition
Vue de l'exposition
Vue de l'exposition
Vue de l'exposition
Vue de l'exposition




La JGM. Galerie a le plaisir d'annoncer une nouvelle exposition de Claude et François-Xavier Lalanne.

 La JGM. Galerie, qui collabore avec les Lalanne depuis les années 1980, présente une sélection d'oeuvres des deux artistes, pour la plupart inédites ou jamais montrées en France. Claude Lalanne expose des sculptures qui témoignent de sa grande vitalité créative, notamment une impressionnante sculpture monumentale créée en 2012, la Femme du Crocodile, mais aussi une table combinant feuilles de Lotus et Singes, ou un surprenant Singe Douche. L'oeuvre de François-Xavier Lalanne sera présente à travers la série des Histoires Naturelles, ensemble exceptionnel de sculptures en bronze et pâte de verre qui sera montré dans son intégralité pour la première fois, ou des oeuvres emblématiques comme le Lapin Polymorphe ou le Mouflon de Ram Island, encore jamais montrées à la galerie.


Le succès toujours grandissant de Claude et François-Xavier Lalanne s'est confirmé en 2009 avec les excellents résultats de la vente de la collection Yves Saint Laurent et Pierre Bergé, puis en 2010 avec l'exposition rétrospective qui leur était dédiée au Musée des Arts décoratifs à Paris (mise en scène par Peter Marino).


Dans l'ouvrage que Daniel Abadie a consacré aux Lalanne (éditions Flammarion, 2008), ce dernier écrit  que « le travail de Claude Lalanne, tout comme celui de François-Xavier Lalanne, possède d'évidence, sous la signature commune, son identité spécifique. Nulle  confusion possible entre leurs approches si différentes de la sculpture: moulage et assemblage pour elle, dessin et construction pour lui ; ni entre leurs univers : classique et architecturé pour François-Xavier, organique et baroque pour Claude. Pourtant, aux yeux du grand public, l'unité de signature a pendant longtemps suffi à rendre leurs oeuvres indissociables, comme sorties d'un unique moule. »


Le travail en commun de Claude (née en 1925) et François-Xavier Lalanne  (1927 - 2008) débute dès 1952. Les oeuvres de Claude Lalanne sont réalisées à partir des techniques liées à l'empreinte, au moulage et à la galvanoplastie ; on lui doit les pièces les plus intimes mais aussi les plus baroques. Celles de François-Xavier recouvrent un bestiaire espiègle sous des attitudes hiératiques, inscrivant les formes de ses sculptures dans la lignée de celles de l'Egypte antique, de Pompon ou encore de Brancusi qui fut son voisin d'atelier à Montparnasse. Les Lalanne ont toujours partagé le sentiment que la sculpture, et plus largement l'oeuvre d'art, peut avoir une fonction. Toute leur carrière est tendue par la volonté de restituer à la sculpture, trop longtemps sacralisée, une dimension familière, un éventuel usage. La nature, et plus particulièrement le monde animal, leur offre une infinité de formes reconnaissables par tous, un répertoire qu'ils soumettent aux contraintes de l'art décoratif avec beaucoup d'humour.  On retrouve aujourd'hui leur oeuvre dans les collections publiques et privées les plus prestigieuses au monde.