1 oz light rum, 1/2 oz lime juice, 1/2 oz orange curacao, 1/2 oz orgeat syrup, 1 oz dark rum, add 1 maraschino cherry

14/05 > 18/06 2011
Vue de l'exposition
Vue de l'exposition
Vue de l'exposition




JGM. Contemporary a le plaisir d'annoncer la première exposition personnelle à Paris de Michael Phelan, un artiste américain né en 1968 au Texas qui vit et travaille aujourd'hui à New York, dont le travail a été exposé par certaines des meilleures galeries américaines et dont les oeuvres sont présentes dans de nombreuses collections importantes.

Illustrant les préoccupations formelles et conceptuelles de Phelan, l'exposition "1 oz light rum, 1/2 oz lime juice, 1/2 oz orange curacao, 1/2 oz orgeat syrup, 1 oz dark rum, add 1 maraschino cherry" interroge le paysage contemporain américain et le rôle joué par le langage, implicitement comme explicitement, à l'intérieur de ce cadre conceptuel.


En réfléchissant de façon critique à la manière dont certains modèles historiques spécifiques comme certaines traditions culturelles ont été absorbés, cooptés et redéfinis afin de correspondre aux besoins du paysage populaire américain, Michael Phelan y inclut l'histoire de l'abstraction, de l'art conceptuel comme de la culture populaire elle-même.


Ainsi son travail re-contextualise et repositionne les icônes banales et disparates de la société de consommation avec un oeil particulier sur les relations que ces icônes entretiennent avec l'histoire de l'art contemporain et l'héritage du "Life-style" de l'Amérique Moyenne.


A l'occasion de cette exposition, Phelan a produit trois ensembles de travaux: une série de bustes "tiki" sculptés à la main, des bambous en bronze doré ainsi qu'une série de peintures.


Avec un clin d'oeil à Gauguin et à l' "Exotisme", le sujet de la pièce D'où Venons Nous/Que Sommes Nous/Où Allons Nous est la personne de Victor 'Jules' Bergeron Jr., à qui est attribué la paternité du cocktail "Mai-Tai."


Consistants en une série de tiges de bambous en bronze de différentes dimensions, installées adossées le long des murs de la galerie, Rust Never Sleeps est également une critique de l' "Exotique", tel que le définissait l'universitaire Alden Jones "la représentation d'une culture pour la consommation d'une autre culture"


Enfin selon Gean Moreno dans son essai Holding Patterns Over The Pacific  la suite noire et blanche de "Tuxedo paintings donne, caché derrière son jeu visuel, un aperçu d'une ironie polkéenne précoce (filtrée peut-être par Michael Krebber) ou d'une formalité artificielle à la Broodthaers.


Michael Phelan (né en 1968, Beaumont, TX) vit et travaille à New York. Il est diplômé de la Rhode Island School of Design.


Diplômé de l'Ecole de Design Rhode Island, son travail a été exposé extensivement à travers les Etats-Unis et l'Europe, notamment dans les galeries Mary Boone, Andrew Kreps, Elizabeth Dee, D'Amelio Terras, Daniel Reich, Leo Koenig, and Eleven Rivington, New York; Kevin Bruk Gallery, Miami; Shane Campbell, Chicago; Lora Reynolds Gallery, Austin, TX; comme dans des institutions tout aussi prestigieuses telles que Bard Center for Curatorial Studies, Annandale-on-Hudson, NY; P.S. 1/ MoMA, The Kitchen, and Artist's Space, New York; and Ballroom Marfa, Marfa, TX.


Les expositions les plus récentes incluent "California Dreamin" curated by Fred Hoffman, "Portugal Arte 10", Lisbon, et "The Morning After (aka RU-486)" curated by Benjamin Godsill, 2nd Tbilisi Contemporary Art Exhibition, Capital of Georgia, Tbilisi. Upcoming exhibitions include "Sparking Dialogue", curated by Senior Curator Jen Mergel, Inaugural Exhibition Linde Family Wing for the Contemporary Art Collection, Museum of Fine Art, Boston.


Les oeuvres de Michael Phelan font partie de collections publiques et privées importantes aux Etats-Unis comme en Europe, les plus significatives étant celles de Melissa and Robert Soros, Amy and John Phelan, Beth Rudin DeWoody, Rosette Delug, Glen Fuhrman, Marlene Persky, Paul Bern and Alfred Gillio, Charlotte and Bill Ford, Ernesto Esposito, Barbara and Howard Morse, James Frey, Angela and Massimo Lauro/ Il Giardini dei Lauri, The Saatchi Collection, Frederick R. Weisman Art Foundation, and Progressive Art Collection.


Son travail a également fait l'objet de nombreux articles et notamment dans les magazines et journaux suivants: Artforum, Frieze, Modern Painters, Art in America, Flaunt Magazine, Art Lies | Contemporary Art Journal, Men's Vogue, Vogue Italia, The New York Times, T Magazine, The Boston Globe, and The Huffington Post among others.   


 


Michael Phelan est représenté par Mitterrand + Sanz in Zurich.