Sol LeWitt

20/01 > 10/03 2012
Vue de l'exposition
Vue de l'exposition
Vue de l'exposition




La JGM. Galerie a le plaisir de présenter du 20 janvier au 10 mars une exposition consacrée à l'artiste américain Sol LeWitt.

Après des études d'Art à l'Université de Syracuse, Sol LeWitt travaille comme graphiste pour l'architecte I. M. Pei. Cette expérience de l'architecture le marquera dans ses travaux ultérieurs où l'idée, le projet, le dessin préparatoire occupent une place supérieure à la réalisation elle-même.

En 1965, Sol LeWitt expose ses premières sculptures modulaires à New York.  Il s'agit de constructions qui répètent et ordonnent une forme cubique en respectant un protocole de progression géométrique défini par l'artiste. Ces oeuvres révèlent alors la filiation de LeWitt aux artistes de l'Art minimal. Les sculptures sont disposées à-même le sol pour remettre en cause la sculpture classique et notamment l'usage du socle. Les formes sont épurées au maximum et peintes le plus sobrement possible en blanc ou en noir pour produire une oeuvre expressivement et émotionnellement neutre. Lié dans un premier temps au mouvement de l'art minimal, Sol LeWitt fut par la suite l'un des fondateurs de l'art conceptuel en écrivant notamment  Paragraphs on Conceptual Art (1967) et Sentences on conceptual Art (1969). Dans le premier texte, Sol Lewitt théorise en partie sa pratique et celle des artistes de l'art conceptuel : « Dans l'art conceptuel, l'idée ou le concept est l'aspect le plus important du travail. Quand un artiste fait usage d'une forme conceptuelle cela signifie que tout est arrêté et décidé préalablement et que l'exécution est une affaire de routine. L'idée devient une machine qui fait l'art ».

Pour cette exposition, la JGM. Galerie accueille une structure modulaire cubique intitulée 1 2 3 2 1 (Cross), 1980. Cette oeuvre est représentative des Serial Structures que LeWitt a développé depuis les  années 70 jusqu'aux grands Open Cubes de la fin des années 90, elle donne à voir au visiteur la répétition linéaire d'un même module cubique selon une règle définie par l'artiste. Parallèlement à cette oeuvre, deux ensembles de dessins réalisés à la  gouache sont exposés. L'un, datant de 1986, réunit des variations autour d'une forme pyramidale. Le second ensemble, réalisé autour de 2003, présente une série de dessins réalisés à partir d'une succession de lignes ondulées et colorées (Horizontal Brushstrokes, 2003 et Lines in Color, 2004).

Le travail de Sol LeWitt a fait l'objet d'expositions dans les plus importantes institutions et fondations (Museum of Modern Art, 2009 ; Whitney Museum, 2000 ; MNAM Centre Pompidou, 1994 ; Musée d'art modern de la Ville de Paris, ARC, 1987 ...) et ses oeuvres sont aujourd'hui dans toutes les plus  prestigieuses collections au monde.