Mark di Suvero

19/09 > 09/11 2019


La Galerie Mitterrand est heureuse de présenter la première exposition personnelle de l'artiste américain Mark di Suvero en France depuis plus de vingt ans. Mondialement reconnu pour ses sculptures monumentales dans l'espace public notamment depuis son extraordinaire exposition aux Jardin des Tuileries en 1975 (la première consacrée à un artiste vivant), Mark di Suvero revient en France avec une exposition de sculptures réalisées depuis le début des années 2000.

Né en 1933 en Chine de parents italiens, Mark di Suvero et sa famille s'installent en Californie au début des années 40. En 1957, après des études en art et philosophie à l'Université de Berkeley, di Suvero emménage à New York et réalise ses premières sculptures à base de matériaux de récupération et de bois. Ces oeuvres laissent place, à partir de 1966, à des installations monumentales faites de poutres en acier, assemblées dans des constructions quasi architecturales. Dans les années 70, il s'installe une dizaine d'années en France à Chalon-sur-Saône (dans le sud de la Bourgogne) et crée une association qui accueille des sculpteurs sur une péniche amarrée dans un chantier naval. Au fil des années, son vocabulaire formel s'étoffe pour intégrer des formes circulaires, des angles aigus et pour laisser place à des oeuvres à la structure complexe explorant les notions d'équilibre et de mouvement.

Pour son exposition à la Galerie Mitterrand, Mark di Suvero présente une sélection de six sculptures en acier, acier inox et titane, emblématiques de sa production. Shooshine, 2002 est une sculpture monumentale en acier inox de 2 m de haut par 3 m d'envergure. Composée d'une partie fixe et d'une partie mobile posée en équilibre sur un mât, la sculpture a été pensée pour tourner et se balancer au gré d'un très léger mouvement de main donné par le spectateur. Avec cette oeuvre, Mark di Suvero propose un dialogue, entre grâce et légèreté, contrastant fortement avec la sévérité du matériau choisi pour la composer. Cloud Walker, 2013 et Untitled, 2014 sont deux autres sculptures manipulables réalisées à plus petite échelle en acier et acier inox. Elles reprennent les notions de mouvement et d'interaction chères à l'artiste. Toujours à la recherche de modularité, Mark di Suvero a produit une série d'oeuvres appelées « puzzle pieces » composées de plusieurs parties métalliques indépendantes à assembler pour créer une oeuvre finale. Pouvant s'emboîter selon diverses combinaisons, ces puzzles rassemblent plusieurs oeuvres en une seule. C'est selon cette logique que les deux sculptures Untitled, 2017 ont été produites.

Né Marco Polo di Suvero en 1933 à Shanghai, Chine. Vit et travaille à Petaluma, États-Unis. Ses sculptures, qualifiées d'expressionnisme abstrait, ont été exposées dans de nombreuses institutions muséales et dans l'espace public aux États-Unis, en Europe, en Asie et en Australie depuis les années 60. Ses oeuvres sont présentes dans de nombreuses collections muséales : Hirshhorn Museum and Sculpture Garden à Washington, Whitney Museum of American Art et MoMA à New York, Moderna Museet à Stockholm, National Gallery of Australia à Canberra ou encore au Storm King Art Center dans l'État de New York où il a bénéficié de trois expositions majeures.