14/04 > 27/05 2018
Vue de l'exposition
Vue de l'exposition
Vue de l'exposition
Vue de l'exposition
Vue de l'exposition
Vue de l'exposition
Vue de l'exposition




La Galerie Mitterrand est heureuse de présenter la première exposition personnelle de Claude Lalanne du 14 avril au 27 mai 2018. Celle-ci précède un second volet qui sera consacré à l’œuvre de François-Xavier Lalanne, du 1er juin au 28 juillet 2018. En présentant pour la première fois le travail de Claude et François-Xavier Lalanne séparément, la Galerie Mitterrand tient à souligner la singularité des deux artistes et à célébrer le lien exceptionnel qui les unit à Jean-Gabriel Mitterrand depuis la création de sa galerie en 1988, il y a précisément 30 ans.

Claude Lalanne, dont le travail a presque toujours été présenté en regard de celui de son mari François-Xavier Lalanne, est une des rares artistes françaises vivante dont la notoriété exceptionnelle est aujourd’hui célébrée dans le monde entier. Les Lalanne ont élaboré deux œuvres parallèles faites d’associations surréalistes, pleines d’humour et de poésie, mais chacun selon son propre modus operandi. Les œuvres de Claude Lalanne sont réalisées à partir des techniques liées à l’empreinte, au moulage et à la galvanoplastie. Ce procédé, qu’elle découvre en 1956 grâce à l’artiste américain James Metcalf, est une technique d’orfèvrerie permettant de déposer une fine couche de métal autour d’une forme grâce à un bain d’électrolyse. Claude Lalanne fige alors les formes naturelles pour les transformer instinctivement en sculptures, tables, chaises, bancs ou autres miroirs. Le style de Claude est porté par son esprit ornemental et baroque, une intuition qui se libère des contraintes techniques qu’elle s’impose : « Ce qui compte c’est la forme et ce qu’elle me transmet »[1].


Cette toute première exposition consacrée à l’œuvre de Claude Lalanne présente, à travers plus d’une quarantaine d’œuvres, un panorama de sa création artistique depuis les années 60 à nos jours. Le public y redécouvre des œuvres peu montrées, comme une série d’empreintes de corps réalisées en 1975 qui rappelle la commande passée par Yves Saint-Laurent pour sa collection automne-hiver 1969. La sculpture L’Homme à la Tête de Chou (1968), rendue célèbre par Serge Gainsbourg et son album éponyme, est également présentée dans cette exposition aux côtés de l’emblématique Choupatte galvanisé de l’artiste. A cette occasion, Claude Lalanne réunit trois versions du Choupatte, dont l’une, géante, est présentée pour la première fois à Paris. Cette exposition permet également de découvrir une sélection d’œuvres très récentes de l’artiste qui témoignent de son activité créatrice ininterrompue. La Table Serpents, le Banc S’asseoir en Forêt, ou encore la grande sculpture murale végétale, toutes réalisées en 2017, forment un ensemble de pièces inédites, sorties directement de l’atelier, complété par les incontournables Chaise Hosta et Love Seat.


Claude Lalanne est née à Paris en 1925 et vit et travaille à côté de Fontainebleau. Elle a été formée l’Ecole des Arts Décoratifs et à l’école des Beaux-Arts de Paris. Claude et François-Xavier Lalanne ont longuement collaboré avec le galeriste Alexandre Iolas et sont liés à la Galerie Mitterrand depuis la fin des années 80, avec laquelle ils ont réalisé plus d’une douzaine d’expositions. Avec le grand succès de la vente de la collection Yves Saint Laurent et Pierre Bergé le monde a découvert la place que Claude et François-Xavier Lalanne occupaient auprès des deux collectionneurs et parmi les chefs d’œuvres réunis au cours de leur vie. Une rétrospective leur a été consacrée en 2010 au Musée des Arts Décoratifs à Paris. La maison Christian Dior a fait appel aux talents de créatrice de Claude Lalanne pour dessiner la collection de bijoux pour son défilé printemps-été 2017.





[1] Lalanne, catalogue d’exposition, JGM. Galerie, Paris, 2013, p.9. Propos recueillis par Dorothée Lalanne