A Distant Mirror

12/03 > 07/05 2016
Vue de l'exposition
Vue de l'exposition
Vue de l'exposition
Vue de l'exposition
Vue de l'exposition
Vue de l'exposition
Vue de l'exposition




La Galerie Mitterrand est heureuse de présenter la sixième exposition personnelle de Rob Wynne à Paris. Cette exposition intitulée A Distant Mirror réunit un ensemble d’œuvres inédites réalisées par l’artiste américain pour l’occasion.

Rob Wynne commence sa carrière artistique à la fin des années 70 et touche dès lors au fil conducteur de son œuvre : la matière textuelle. A la manière d’un chineur, l’artiste collectionne les citations et les images, il s’approprie librement des fragments existants qu’il puise autant dans la littérature, la culture populaire, les arts visuels que dans des conversations quotidiennes. Une fois sortis de leur contexte, il les combine et les juxtapose pour créer de nouvelles associations tantôt poétiques, tantôt empreintes d’un humour grinçant. Cette pratique de la citation s’exprime par l’utilisation de techniques traditionnelles telles que la broderie, la céramique ou encore l’utilisation du verre, qui confèrent à ses œuvres un caractère raffiné.
 
Dans son exposition A Distant Mirror, Rob Wynne explore un champ visuel à la frontière entre réalité et illusion, en lien avec l’univers de la magie. On y découvre notamment trois nouvelles abstractions intitulées Hocus Pocus (2015), Silver Horizon (2015) et Black Lagoon (2014). Véritables chorégraphies murales composées de plusieurs centaines d’éléments en verre, ces œuvres abstraites évoquent des paysages à la fois merveilleux et inquiétants, impression renforcée par leur titre. L’incantation Abracadabra (2015), sculpture murale en verre coulé, typique de l’œuvre de Rob Wynne, permet à l’artiste d’amener le visiteur dans la deuxième partie de son exposition qui fait explicitement référence au monde de la magie. L’artiste y présente une série de dessins/textes brillants et réfléchissants, aux côtés d’un ensemble de monoprints (impressions uniques) dans lesquelles des images de sorcellerie et de prestidigitation sont montées sur fond pailleté, renforçant ainsi la diversion visuelle inhérente aux tours de passe-passe. Cette exposition est également l’occasion de découvrir une nouvelle série de sculptures-objets en bronze traité miroir (datées 2016) créées à partir de chutes de verre provenant des fourneaux de l’atelier où l’artiste produit habituellement ses pièces, et des sculptures faites à partir d’un moulage en céramique de ses mains, avec des yeux de verre dans leur paume. Cette pièce, héritière de la tradition surréaliste, vient renforcer la désincarnation, le sentiment de manipulation, le flou entre monde réel et illusion explorés dans l’exposition.
 
Rob Wynne est né en 1950 à New York où il vit et travaille. Son travail a fait l’objet d’une exposition monographique au Norton Museum of Art (Floride) en 2012. Ses œuvres sont présentes dans de prestigieuses collections muséales telles que celles du MoMA et du Whitney Museum à New York, du Philadelphia Museum of Art, du Centre Pompidou (Paris), mais aussi dans la collection du FRAC Pays de la Loire ou celle de la Bibliothèque Nationale (Paris).



Presse

AD Magazine Online

L'agenda de la semaine

21.03.2016