Lynda Benglis

The Manu, 2008
Six éléments en acier inoxydable et base en bois, Pièce unique

Plasticienne américaine, Lynda Benglis s’installe à New York en 1964, où elle développe une oeuvre en réaction aux lois rigides du modernisme et du minimalisme. Fusionnant la matière, la forme et le contenu, elle s’implique dans le Post-minimalisme des années 1960 et 1970 et accorde une place prégnante au processus de création. L’artiste a développé un langage sculptural personnel composé de formes biomorphiques et ondulantes. Dans ses œuvres, Lynda Benglis explore une grande variété de technique et de supports de ses peintures abstraites à la cire à ses sculptures en latex, en polyuréthane ou en métal, en passant par son œuvre vidéo et ses performances filmées. Cette diversité formelle exprime une pensée radicale et complexe autour du corps, de l'identité sexuelle, de la représentation de la femme et de la domination masculine. Son travail du métal s’appuie sur la permanence du matériau, sa surface réflective et sa capacité à retourner à l’état liquide.


Née le 25 octobre 1941 à Lake Charles, États-Unis. Vit et travaille à New York, États-Unis.

 

Lynda Benglis a fait l’objet d’une importante rétrospective au Withney Museum of American Art de New York en 2009 et d’une exposition au Storm King Art Center en 2015. Ses œuvres sont présentes dans les collections du Guggenheim Museum, du MoMA de New York, de la Tate Modern de Londres ou encore de la National Gallery of Victoria de Melbourne.

 



Share to Facebook Pinterest Share to Google