Dan Flavin

Untitled (to Barbara Lipper), 1973
Néons, Pièce unique

Dan Flavin se consacre à partir de 1963 au médium de la lumière : des tubes fluorescents fonctionnels qu’il expose tels quels, sans transformation ni ornement. Son œuvre privilégie la répétition de formes élémentaires, le refus de la représentation, de l’illusionnisme et de la métaphore. Elle ne fait référence qu’à la présence réelle, au contexte et à la perception du spectateur. À partir de la série « Monuments for V. Tatlin » (1964-1990), le tube fluorescent devient un élément de construction permettant à l’artiste d’élargir les proportions, les combinaisons et les dimensions de ses installations. Dans les années 1970, Flavin travaille dans des architectures de plus en plus monumentales et réalise de nombreuses installations in situ dont certaines éphémères.


Né le 1er avril 1933 à Jamaica, États-Unis et décédé le 29 novembre 1996 à Riverhead, États-Unis.


Sa première exposition personnelle, composée uniquement de tubes fluorescents, se tient à la Green Gallery de New York en 1964 et lui donne l’occasion d’expérimenter in situ la façon dont la lumière modifie la perception physique de l’espace. Pour la première fois en France, le Musée d’Art moderne de la Ville de Paris présente en 2006 une rétrospective de l’artiste.




Share to Facebook Pinterest Share to Google