Yves Klein

Éponge bleue, SE 324, 1961
Pigment pur et résine synthétique sur éponge naturelle, Unique

Né le 28 avril 1928 à Nice, France et décédé le 6 juin 1962 à Paris, France

 

Après une carrière de judoka, Yves Klein se tourne définitivement vers l’art à partir de 1954. Ses recherches portent sur la monochromie dans une volonté de donner la primauté à la couleur. À partir de 1957, il concentre son travail autour de la couleur bleue, inspiré par les ciels de Giotto qu’il découvre à Assise. En 1960, il dépose sa peinture bleu outremer si particulière, l’IKB (International Klein Blue), à l’Institut National de la Propriété Intellectuelle. La même année, il est à l’origine, avec le critique Pierre Restany, du mouvement du Nouveau Réalisme. Avec Klein, l’éponge, outil du peintre, devient un matériau dont la surface irrégulière accentue l’intensité de la couleur.

 

Le Musée Guggenheim de Bilbao lui a consacré une importante exposition en 2005 suivie par le Centre Pompidou à Paris en 2006-2007. Les oeuvres d’Yves Klein sont présentes dans les plus grands musées du monde : le MoMA à New York, le Museo Nacional Centro de Arte Reine Sofía à Madrid, le Louvre Abu Dhabi, le Louisiana Museum of Modern Art au Danemark ou encore la Tate à Londres.

 




Share to Facebook Pinterest Share to Google