Manfred Pernice

Der 4. Roland, 2012
Bois, Pièce unique

Dès les années 1990, Manfred Pernice développe un travail sur la forme sculpturale basé sur une accumulation de matériaux pauvres (plaques d’aggloméré, béton, briques, métal...) combinés à des objets trouvés et des textes, dessins, photographies souvent de nature biographique ou liées à un contexte historique. Faisant appel à notre inconscient collectif, il met à l’épreuve la résistance de l’objet dans le temps, entre mémoire et oubli. Abordant à la fois l’aménagement urbain, l’architecture, les flux de marchandises et les processus économiques, en passant par l’histoire et la psychanalyse, les œuvres et environnements de Manfred Pernice revêtent souvent un caractère précaire et inachevé et évoquent des lieux de passage ou de stockage, aussi bien physiques que mentaux.

 

Manfred Pernice a participé en 2001 à la Documenta 11 de Kassel et à la 49e Biennale de Venise. Il a fait l’objet de nombreuses expositions personnelles : à l’Institut d’Art Contemporain de Villeurbane en 2014, au Witte de With de Rotterdam en 2002, au musée d’Art Moderne de Paris en 1998 – et collectives : à la Fondation d’entreprise Ricard en 2009 ou à la Biennale de Rennes en 2012.


Né à Hildensheim, Allemagne en 1963. Vit et travaille en Allemagne.



Share to Facebook Pinterest Share to Google