César

Compression, circa 1978
Compressions de bidons, Pièce unique

Prenant part à l’aventure du Nouveau Réalisme, César se fait remarquer en s’appropriant les objets de la société de consommation, à commencer par des carrosseries qu’il travaille au moyen d’outils industriels. L’artiste joue de l’opposition entre maîtrise assumée du métier de sculpteur et gestes novateurs. Inventif, guidé par la seule logique du matériau, attaché à incarner son temps, son œuvre se définit en gestes audacieux qui firent sa notoriété. Dans les années 1950, César développe la technique de la ferraille soudée puis dans une démarche d'appropriation du réel, s’engage dans les séries des « Compressions », d’abord de voitures puis de divers matériaux. Au métal compressé succède le polyuréthane que l’artiste teint et polit pour ses « Expansions ». Enfin, César conceptualise un nouvel aspect de sa pratique, variant délibérément les échelles et les matériaux en déléguant au pantographe l’agrandissement mécanique de son propre pouce.


Né le 1er janvier 1921 à Marseille, France et décédé le 6 décembre 1998 à Paris, France.


Aujourd’hui, ses œuvres se trouvent dans les collections de grandes institutions à travers le monde comme le Centre Pompidou à Paris, la Tate Gallery à Londres, le MoMA à New York. À l’occasion des vingt-cinq ans de son décès, le centre Pompidou à Paris lui a dédié en 2018 une importante rétrospective.




Share to Facebook Pinterest Share to Google