Jannis Kounellis

Untitled, 2000
Plaques de fer et de plomb, sommier et couverture, Unique

Né le 16 mars 1936 au Pirée, Grèce et décédé le 16 février 2017 à Rome, Italie

 

Grec d’origine, Jannis Kounellis s’installe à Rome en 1956 où il fréquente l’Académie des Beaux-Arts. En 1967, il participe à Gênes à l’exposition fondatrice du mouvement Arte Povera dont il devient l’un des principaux représentants. Kounellis recourt principalement à des matériaux bruts (charbon, feu, laine, pierre, bois, café…) et des objets trouvés (cadres de lit, portes, fenêtres) pour composer ses installations monumentales et ses oeuvres murales. Ses propositions plastiques radicales nient le caractère superficiel de l’art et interrogent notamment le dialogue entre nature et sculpture.

 

En 2015, Kounellis représente l’Italie lors de la 56e Biennale de Venise. Ses oeuvres ont fait l’objet d’importantes expositions au Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris (1980), au Museum of Contemporary Art de Chicago (1986), au Stedelijk Museum d’Amsterdam (1991) ou encore à la Monnaie de Paris (2016).

 




Share to Facebook Pinterest Share to Google