Robert Morris

Untitled (grey felt), 1974
Feutre et oeillets en métal, Pièce unique

Robert Morris s’inscrit dans le contexte du minimalisme et a fortement contribué à l'expansion du champ de la sculpture dans les années 1960-1970. Rapidement, ses recherches se sont concentrées sur les potentialités de la sculpture minimaliste avec des œuvres révélatrices de l’espace. Artiste conceptuel, il a montré que la signification d'une œuvre dépend plus de sa relation à l'espace environnant et de l'expérience qu'en fait le spectateur que de sa forme. Peintre puis sculpteur, Robert Morris a aussi participé au développement de la pratique des performances et du Land Art. Avec ses œuvres en feutre dont les plis procurent une dimension monumentale, la matière détermine la forme, ce qui conduit l’artiste à accepter l’imprévu, les courbes plus ou moins régulières, le relâchement du tissu, l’asymétrie. En coupant ou en empilant des matériaux de tous les jours tels que du feutre ou des chiffons, Morris a souligné la nature éphémère de l'œuvre d'art, différente dans chaque nouvel espace.


 

Né le 9 février 1931 à Kansas City, Etats-Unis et décédé le 28 novembre 2018 à Kingston, Etats-Unis.


Sa première exposition personnelle à la Green Gallery en 1963 a marqué une étape fondamentale dans l’avènement du minimalisme. Robert Morris a fait l’objet de nombreuses grandes expositions personnelles, notamment au Whitney Museum of American Art en 1970 et au musée Guggenheim de New York en 1994, dans le cadre d’une rétrospective ensuite présentée au Deichtorhallen à Hambourg et au Musée National d'Art Moderne à Paris.

 



Share to Facebook Pinterest Share to Google