Kurt Schwitters

Ohne Titel (Merzrelief Blau, Beige), 1942
Relief, huile, bois, plâtre et fer-blanc sur panneau de bois, Unique

Né le 20 juin 1887 à Hanovre, Allemagne et décédé le 8 janvier 1948 à Ambleside, Allemagne

 

Proche du mouvement Dada qui s’épanouit en Allemagne durant les années 20 puis du Constructivisme, l’artiste et poète Kurt Schwitters fonde sa grammaire plastique sur les matériaux de toute sorte qu’il substitue aux pigments pour créer des compositions uniques. Contestant la peinture classique, il compose des collages innovants à partir d’objets trouvés pour constituer ses premiers tableaux Merz. Sa contribution essentielle à l’avant-garde réside dans ses assemblages caractérisés par le jeu des couleurs et des formes. À partir de 1920, Schwitters étend à d’autres domaines sa conception de l’art total Merz, notamment à l’architecture, au théâtre et à la poésie.


En 1937, Kurt Schwitters est considéré comme un artiste « dégénéré » par le régime nazi : il rejoint la Norvège avant de s’installer au Royaume-Uni. En 1994-1995, le Centre Pompidou lui consacre une importante exposition tout comme le Musée Tinguely en 2004. Ses oeuvres sont conservées dans les collections des plus grands musées : Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris, Tate à Londres, Musée Guggenheim à New York, Moderna Museet à Stockholm et d’autres encore.




Share to Facebook Pinterest Share to Google