Peter Halley

Au début des années 80, Peter Halley se fait connaître sur la scène artistique new-yorkaise et devient porte-parole d’une nouvelle abstraction. Ses œuvres minimalistes, appelées « prisons » ou « cellules » à l’impact visuel fort appartiennent au mouvement Néo-géo.  De 1984 à 1987, il fonde et gère avec Ashley Bickerton, Jeff Koons et Meyer Vaisman la galerie International With Monument. Peter Halley utilise des couleurs fuorescentes, du noir, du blanc et du gris, et peint ses surfaces en utilisant des peintures industrielles et synthétiques, le Day-Glo, ainsi que du crépi synéthique, le Roll-a-Tex, qui contribuent à donner du relief à ses tableaux. Ses peintures de grands formats soulignent l’emprise des modèles mathématiques, des systèmes informatiques ou encore des flux de communication sur la ville moderne, l’organisation sociale ainsi que tous les aspects de notre vie au sein d’une société post-industrielle.


Né le 14 septembre 1953 à New York, Etats-Unis. Vit et travaille à New York, Etats-Unis.


Ses œuvres font notamment partie des collections du Dallas Museum of Art, du Guggenheim Museum à New York, du San Francisco Museum of Modern Art ou encore du Musée d’Art Contemporain de Lausanne. En 2011, il présente à la Biennale de Venise une grande installation in situ au Palazzo Bembo.

 



Share to Facebook Pinterest Share to Google