Francisco Sobrino

Libre dans le Vent R, 1969
Deux éléments mobiles sur structure métal rouge
H 285 x 240 x 140 cm, Edition de 3 ex + 1 AP
Transformation instable, juxtaposition, superposition, 1962
Plexiglas fumé
H 84 x 42 x 42 cm, Edition de 7 ex + 2 AP
Sans titre, 1990
Acier inox dépoli
H 300 x 200 x 102 cm, Edition de 3 ex + 1 AP
Sphères Pulsations, 1970
Boules noires en plastique sur ressorts
H 262 x 97 x 97 cm, Pièce unique
Sans titre, 1966
Plexiglas transparent, deux loupes
H 30 x 20 x 9 cm, Pièce unique

Francisco Sobrino (1932-2014)
Né en 1932 à Guadalajara (Espagne), Francisco Sobrino part pour l'Argentine en 1946, où il étudie à l'Ecole Nationale des Beaux-Arts de Buenos Aires et rencontre Hugo Demarco, Horacio Garcia Rossi et Julio Le Parc. Co-fondateur du GRAV, assez vite Sobrino explore l'utilisation de nouveaux matériaux. Il entreprend la réalisation de « Structures permutationnelles » en aluminium. L'effet de miroir ajoute une interférence entre l'oeuvre et son environnement : formes, mouvements et lumières sont incorporés et reflétés, l'oeuvre s'intègre à l'architecture, créant ainsi des images virtuelles toujours recomposées par le déplacement du spectateur. Après la dissolution du GRAV en 1968, Francisco Sobrino poursuit, de son côté, cette recherche induite à l'époque du groupe.



Télécharger la biographie de l'artiste
Share to Facebook Pinterest Share to Google


Presse

Les rendez-vous à ne pas rmanquer cette semaine

Architectural Digest

Les rendez-vous à ne pas rmanquer cette semaine

08.05.2017
FRANCISCO SOBRINO, AU COEUR DE L'OEUVRE

CONNAISSANCE DES ARTS

FRANCISCO SOBRINO, AU COEUR DE L'OEUVRE

01.05.2017


Publications

MODUS OPERANDI

Francisco Sobrino

MODUS OPERANDI

06/2017

Ouvrage publié à l'occasion de l'exposition Modus Operandi de Francisco Sobrino à la Galerie Mitterrand, Paris.
Graphisme : Alban Gervais

Découvrir toutes les publications de cet artiste